Le désir est la mesure de l'estime. Jusque dans la soif du corps, c'est une finesse de bon goût que de la provoquer, et de ne la contenter jamais entièrement.

Grancián, L'Homme de courOuvrage de 1646

Gracián (1601-1658)

Profession : prêtre et écrivain. Baltasar Gracián fut notamment le confesseur du vice-roi d’Aragon, le duc de Nacera Francesco Maria Carafa.

Oeuvres : Il a notamment écrit en 1646 L’Homme de cour, dont provient la citation ci-dessus. Ce recueil composé de 300 maximes, va connaître un grand retentissement. L’ouvrage aborde entre autres les thèmes de l’amour, de la séduction et du désir. Il sera traduit et notamment lu par François de La Rochefoucauld.

Postérité : Il sera notamment admiré par Schopenhauer et Lacan.